top of page
Rechercher

Entreprendre...

Dernière mise à jour : 24 juil. 2020


... avec envie et convictions.


Je crois que la chose la plus importante lorsque l’on décide d’entreprendre, c’est d’y croire, non pas à 100 %, mais plutôt à 3000 % !

Pourquoi... ? Parce que c’est difficile.

On passe par des phases d’euphorie, de joie, de doutes, de stress intense, de déprime totale... Alors si l’on y croit pas soi-même à 3000 %, ce n’est même pas la peine de se lancer dans une telle aventure !


Mais fort heureusement c’est génial, tellement exaltant, tellement passionnant… tellement excitant !


J'ai décidé de créer mon entreprise, une marque de maillots de bain éco friendly pour le sport, ... pas une mince affaire surtout lorsque l'on est pas du métier. Il faut être prêt à beaucoup travailler, ne pas compter ses heures, surtout en phase de

démarrage. Il faut tout gérer, tout chapeauter, tout organiser... et surtout, tout en même temps !


Les journées sont longues mais paraissent si courtes... on manque toujours de temps.


Le cerveau ne s’arrête jamais, on se réveille la nuit et hop c’est parti pour quelques heures d’insomnie… On pense, on réfléchit, on note des idées (moi je m’envoie des textos à moi-même en guise de rappel... à chacun sa méthode). Puis on se rendort… et quand le réveil sonne le matin et que la journée doit commencer, c’est dur, très dur, on a juste envie de dormir, mais non, il faut se lever, il faut avancer, il faut continuer ! Il y a encore à faire... toujours à faire !


Quand tout se passe comme prévu, c’est parfait ! Malheureusement c’est rarement le cas. Il faut arriver à prendre du recul, à s’aérer l’esprit, il faut apprendre à fermer l’ordinateur et couper... aller se faire une séance de sport, un footing ou une séance de papotage avec une copine ou une session shopping... plutôt que de s’énerver sur un sujet quel qu’il soit, de laisser monter la pression et d’exploser.


J’ai eu mon premier gros coup de stress il y'a quelque temps, je n’avais pas encore connu de moments comme celui-là depuis le début de mon aventure. Je me rends compte que je n’ai pas absolument pas fait ce que je viens de vous dire de faire. Et j’aurais dû ! On apprend de ses erreurs, je le ferai la prochaine fois, sans hésiter ni culpabiliser !


Il faut être prêt à vivre cette ascenseur émotionnel, c’est très difficile d’identifier à l’avance comment est-ce que l’on va gérer ça. Nous sommes tous différents, on a tous un caractère et un fonctionnement différent et il faut faire avec… et s’adapter. On finit petit à petit par se connaître mieux soi-même et donc anticiper et gérer ces mauvaises phases. C’est vraiment quelque chose de très important car dans ces phases, on envie de tout arrêter, de tout laisser tomber et même quand y on croit à 3000 % !


Je n'écris pas ça pour vous décourager, pas du tout, juste pour vous vous faire comprendre que c'est dur malgré les apparences souvent trompeuses.


Alors lancez-vous, oui... mais avec conviction et rien ne vous arrêtera !


93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page